Déclaration sur la politique de prêt des livrels de Harper Collins

En tant que bibliothécaire, nous comprenons que la croissance exponentielle des livrels requiert un ajustement par rapport aux licences existantes. Toutefois, nous trouvons qu’imposer des contraintes arbitraires aux livrels se fait au détriment de plusieurs partenaires de l’industrie du livre et ne permet pas une reconnaissance du plein potentiel du format numérique.

Les exemplaires  de livrels d’HarperCollins offerts dans les bibliothèques sont déjà protégés par la gestion des droits (DRM) qui impose une limite d’un livrel à la fois par lecteur. De plus les bibliothèques nord-américaines qui utilisent OverDrive ont toujours limité les privilèges d’emprunt de tous les livrels aux membres seulement.

Nous croyons qu’imposer une contrainte additionnelle en limitant les livrels d’HarperCollins à un maximum de 26 prêts crée un précédent nuisible pour les bibliothèques et les lecteurs. Nous vous demandons de reconsidérer cette politique qui a pour effet de restreindre les capacités des bibliothèques à promouvoir la lecture et l’accès à l’information et ultimement le choix des lecteurs.

Par conséquent, nous regrettons de vous annoncer que nous  recommandons à nos membres de boycotter les livrels d’ HarperCollins tant et aussi longtemps que votre décision sera en vigueur.

File Attachments: 
Fichier attachéTaille
Microsoft Office document icon abqla_policy_ebooks_fr20110505.doc81.5 KB